Publié dans Culture

Haify mampihavana – 4e édition - La richesse gastronomique malgache à l’honneur

Publié le mardi, 29 août 2017

Madagascar, l’île-continent, l’île rouge, peu importe le nom qu’on lui doit, cette contrée demeure une destination de choix pour les touristes souhaitant partir en vacances dans la région de l’océan Indien. S’il y a une raison qui fait d’elle l’un des pays les plus prisés par les voyageurs en Afrique, c’est sa richesse, autant naturelle que culturelle. La grande ile dispose d’une richesse gastronomique inouïe  attirante et alléchante.

C’est cette diversité des plats et spécialités malgaches que l’événement
« Haify mampihavana » organisé par l’association Wtam ou women tourism association for Madagascar va mettre en lumière. Une manifestation appuyée par la national tourism development s.a (ntd s.a), dans son objectif de soutien à toutes initiatives locales permettant la promotion de la destination Madagascar. Valoriser l’art culinaire national, tout en mettant un point d’honneur à promouvoir les produits et les spécialités qui font briller Madagascar aux yeux du monde dans la scène gastronomique internationale, c’est dans cette optique que ce rendez-vous a vu le jour. Entamant déjà sa 4e édition, la manifestation se déroulera dans la fameuse place historique du jardin d’Andohalo le samedi 30 septembre et le dimanche 1er octobre.
Encore une fois, « Haify mampihavana », invite les professionnels à se joindre à eux et à faire valoir leur savoir-faire, quant à l’art culinaire typiquement malgache et leur maîtrise des produits du terroir mais surtout réconcilie, par la même occasion, le public avec ces plats propres à la Grande île. Partage, découverte, promotion seront donc les mots maitres de l’événement. Selon l’organisateur, une quarantaine de stands seront mis en place de 9h à 17h30 durant les deux jours de festivités pour étaler les différentes saveurs du terroir, des mets des régions de l’ile. L’art culinaire indonésien mais aussi  les créations ou les plats traditionnels revisités seront aussi présents pour le plaisir des gourmands.
Concours et ateliers
Comme chaque année, dans le cadre de cet événement s’organise, en collaboration avec la ville d’Antananarivo, le concours dédié aux tout-petits intitulé « tsikonina ». Arrivant également à sa 4e édition, le challenge verra la participation de 150 enfants finalistes lors des sélections réalisées par la Municipalité en juin 2017. Par ailleurs, les jeunes cordons bleus auront aussi leur part du gâteau. Des « ateliers d’apprentissage haify » seront organisés pour les lauréates des concours « jeune chef haify » des éditions 2015 -2016, avec chef Mariette Andrianjaka, leur marraine, présidente d’honneur de Wtam. Ces vainqueurs sont des jeunes diplômés du  réseau
de centres de formation membres en « thr » du Conforth. Leurs apprentissages se baseront notamment sur les rouages et technicités de l’art de la gastronomie malagasy et sur la production du gusto-olfactive originale du « tsirogasy » ; le plateau technique sera l’il giardino du jardin d’Andohalo. Ces apprentis seront attestés par le Cs2pc-Thr et le Wtam et listés dans une base de données qui permettra de suivre leurs insertions professionnelles et leurs compétences. A noter que la plateforme Cs2pc-Thr qui soutient cet atelier est en charge de la mise en œuvre des réformes dans la formation professionnelle du secteur tourisme, dont l’un des axes stratégiques est le transfert de savoir-faire par l’apprentissage.
Tahiana Andrianiaina

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

Fil infos

  • Interdiction de manifester dans les Provinces - Les porte-paroles du Gouvernement désavoués
  • Mouvement des 73 députés - Rasoamaromaka H. accusé d’atteinte à la sûreté de l’Etat
  • Décision de la HCC - La déchéance ou la loi de la jungle
  • Place du 13 mai - Le mouvement des 73 députés gagne un nouveau souffle !
  • Eglise catholique apostolique romaine - Un quatrième Cardinal pour Madagascar
  • Hery Rasoamaromaka convoqué à la Brigade spéciale - La machine de la répression en marche
  • Dépôt du mémoire en défense - Erreur de calcul monumentale de la Présidence !
  • Grande manifestation des 73 députés - Déballages, carnaval, spectacle au programme ce jour
  • Administrateurs-civils de Madagascar - La coupe est pleine
  • Déchéance - Le Président a sciemment bloqué la mise en place de la HCJ

La Une

Editorial

  • Qu’elle se fâche !
    Un quotidien de la place, proche du régime, titrait à la Une de son journal ce week-end dernier « L’Union africaine se fâche ». Ce média faisait longtemps référence, journalistiquement parlant, dans le pays. Mais depuis que son patron fit allégeance au grand manitou du pouvoir en place, il va à contre-sens du vent qui souffle à travers tout le pays, en ce moment, et change son fusil d’épaule. Petite parenthèse !   Après avoir pris acte des rapports des émissaires dépêchés dans la Grande île, le président de la Commission de l’Organisation de l’Union africaine, Moussa Faki Mahamat, aurait tapé sur la table. En fait, devant l’échec sans appel de la médiation initiée par l’Organisation continentale dirigée sur place par le diplomate algérien Ramtane Lamamra, l’envoyé spécial, en coordination avec Joaquim Chissano, de la SADC et d’Abdoulaye Bathily de l’ONU, l’Union africaine (UA) se fâche. Elle déplore, dit-on, l’« intransigeance » des parties concernées. Vu…

A bout portant

AutoDiff