Publié dans Culture

Art plastique - Natoa dévoile ses tableaux sur verre à l’Ikm

Publié le lundi, 10 juillet 2017

L’année dernière, le peintre a fait parler de lui plusieurs fois durant des expositions qu’il a organisées un peu partout, surtout dans la Capitale. Il a notamment exposé au Cercle Germano-Malagasy (Cgm) et dans d’autres galeries comme à la Village de la Francophonie afin que le grand public puisse reconnaître et découvrir son talent. Et oui… on parle d’exploration  car Natoa Rasolonjatovo est un artiste hors pair. En effet, il est l’un des rares peintres à s’aventurer sur un support autre que la toile.

Cette année, le jeune peintre nous revient avec une exposition intitulée « M’art’evaka » qui aura lieu à partir de ce jour  et jusqu’au 21 juillet prochain à l’Ivotoeran’ny Kolotsaina Malagasy (Ikm) Antsahavola. Il s’agit d’une exposition qui veut mettre en avant la couleur étant donné que l’intitulé de la manifestation même est un jeu de mot de « Marevaka », littéralement « Couleurs vives ». Effectivement, certaines personnes aiment porter des couleurs vives: habits, accessoires et sacs... ça a tendance à attirer les yeux servant toutefois à se démarquer des autres. « Quand on s'éloigne de quelques kilomètres de la ville ou dans les autres provinces et régions, on retrouve toujours ce penchant pour les trucs voyants », relate Natoa Rasolonjatovo. Un constat qui a créé un déclic chez le jeune homme. C'est de ce déclenchement que lui est d'ailleurs venue l'idée de tenir une expo sur ce thème inédit. Les amateurs de 3ème art pourront ainsi voir des œuvres sortant quasiment de l’ordinaire.

Technique

En effet, pour peindre sur vitre, il est impératif d’être le plus attentif possible afin de ne pas endommager le support. Certes, tout peintre confirmé dira qu’il est évident que l’attention est impérative lorsqu’on tient le pinceau. La particularité de cette technique de Natoa réside dans le fait qu’il est obligé de peindre à l’envers pour avoir un rendu final à l’endroit. Il appelle cela l’ « effet miroir ». Une technique qu’il a vite fait de maîtriser, peut-être parce que le jeune homme est tout simplement un bon gaucher. Ainsi, une dizaine de tableaux, voire même plus seront exposés sur les murs de l’Ikm. « M’art’evaka » est la énième exposition du jeune peintre. Le thème sur lequel Natoa se penche reste le même que pour ses précédentes expositions. Cependant, cette fois-ci, il met l’accent sur les couleurs vives qui sont le plus souvent visibles en milieu rural. Comme la plupart de ses amis peintres, Natoa a également choisis de relater une 

partie du quotidien de la société malgache avec ses magnifiques œuvres. « Il y a par exemple le tableau dénommé Vôtiry représentant ces carrosses tirées par les chevaux que les marchands d’Anosibe prennent chaque matin, ou encore Lambahoany représentant les femmes de la côte faisant leurs courses quotidiennes », confie l’artiste. Le vernissage de l’expo se tiendra ce jour.

Natoa Rasolonjatovo, pour les non-initiés, a commencé la peinture à l'âge de 11 ans et tenu sa première exposition solo à 14. Passionné, il a toujours cherché la technique qui le distinguerait de ses aînés et de tous ceux qui évoluent déjà dans le milieu de l'art, comme lui. Aujourd'hui, il semble enfin avoir trouvé ce style qui lui est propre : la peinture sur verre que les amateurs pourront apprécier.

T.A.

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

Fil infos

  • André Rasolo - La dérive dictatoriale du régime dénoncée
  • Groupe des Experts Nationaux - Madagascar sur « une poudrière »
  • Marc Ravalomanana à Mandritsara - Visite sous haute surveillance policière
  • Presse internationale - La piètre image du régime Rajaonarimampianina
  • Palais de Mahazoarivo - Qu'est-ce qu'il s'y passait ?
  • Colonel Coutiti Assolant - Devenu un farouche partisan du Hvm
  • Ravalomanana et Rajaonarimampianina - « La peste et le choléra », lit-on sur Médiapart
  • Audition de Fetra Rakotondrasoa - La grosse artillerie pour une parodie
  • Convocation d’un leader du Mle - Soyons sérieux !
  • Démission de Gervais Rakotoarimanana - Premier gros clash au sein du régime

La Une

Editorial

  • Hors d’état…
      Les échéances électorales de 2018 approchent à grands pas. A cet effet, les caciques du pouvoir actionnent leur plan machiavélique voulant « abattre » tout ce qui bouge en face, et cela, sous le regard bienveillant du grand Chef. Trois cibles principales se trouvent dans la ligne de mire du régime.  

A bout portant

BONS PLANS WEEK-END

  •  Vendredi 25 novmebre 2016:

    - Fara kely, Fara Gloum et Mahandry au Piment café

    - Joëlle Claude  : au Cercle-germano malagasy à Analakely

    - "Who's next" au Dome Rta à 17h

    - Journée dédiée à la jeunesse suivi d'un spectacle oratoire le "Cinbé village" et le "zumba coloré" au Village de la Francophonie à Andohatapenaka

    - Grand concert intégrationnel au Village de la Francophonie à 15h suivi d'un défilé de mode et un "Zoma magnifique" avec Mika et Davis à 21h

    Samedi 26 novembre 2016:

    - "Ndao hifety isika jiaby": thème du jour au Village de la Francophonie

    Dimanche 27 novembre 2016:

    - "Ce n'est qu'un au revoir" thème du jour au Village de la Francophonie

    - "Ciné village", finale du tournoi de slam, carnaval de clôture, grand concert de musique classique, récit du mythe d'Ibonia, un chant d'au revoir du village, un jeu de drapeau: "Ce n'est qu'un au revoir mes frères" à 19h au Village de la Francophonie

  • Se surpasser, encore et toujours. Avant de s’envoler pour d’autres cieux, Bodo rendra hommage à ses fans à l’« Akany Nambinitsoa », Talatamaty. Ce sera son dernier cabaret-concert de cette année. Une occasion à ne pas rater pour les amateurs de cette grande dame de la musique malagasy. Le show commencera à partir de 20h.
     
  • Après l’avant-gout de la célébration du 20ème anniversaire du groupe « ‘Zay » qui a eu lieu à l’hôtel Carlton, Anosy, ce dernier revient sur le devant de la scène. Ainsi, le groupe réalisera un autre concert au Palais des sports de Mahamasina ce dimanche après-midi. Durant quelques heures, « ‘Zay » résumera les 20 ans de sa carrière à travers ses titres. Nary et compagnie ressusciteront leurs tubes les plus connus. Outre les musiciens, l’instrument à vent « Anjaniony » bercera le public. Le concert débutera à partir de 15h.
     
  • Une belle ambiance et de la bonne musique attendront les abonnés de l’Amitié Fandian à Ankadindramamy à partir de 21h. Mahery, Nini (Kiaka), Poun ou encore Green Banane animeront la soirée « after work » de cet endroit qui est devenu, à chaque fin de week-end, le lieu de rendez-vous incontournable pour certaines familles et des amis. Le répertoire sera composé des succès de ces artistes, en plus des duos et trios exceptionnels. 

  •  Des artistes véhiculant des styles de musique différents se réuniront au Pk 0 Soarano. La musique traditionnelle, celle urbaine et la musique des hauts-plateaux berceront les cœurs des  abonnés de cet endroit dans une soirée dénommée « Cabaret in Tanà ». Ry kala vazo, Jimmy Harison, Tana Group et Tovo J’hay partageront la scène pour assurer une ambiance parfaite.
  • Dans le cadre du festival « Madajazzcar », un cabaret avec Mampionona quintet, Hakon Storm, Mathisen feat Lova Bil, @ Tonny Mahefa Razafiarison & Volahasiniaina Linda aura lieu à l’hotel du Louvre, Antaninarenina à partir de 19h 30.
     
     
AutoDiff