Publié dans Culture

« Nisea » - Nouvelle odeur du rock malagasy

Publié le lundi, 15 mai 2017

De beaux jours pour les adeptes du rock métal. Le dimanche 28 mai prochain, le groupe « Nisea » organisera un grand concert à l’Alliance française d’Andavamamba. Un événement qui entre dans le cadre de la promotion de son premier album.

La prestation va décoller à 14h 30, et ce, jusqu’à ce que le public vive dans l’ambiance. En attendant ce concert, son clip est diffusé dans presque toutes les chaînes Tv. Le groupe « Nisea » est né en 2010. Son manager a rencontré un musicien bassiste à l’université d’Antananarivo. En étant des passionnés de la musique rock symphonie, tous les deux ont eu la même longueur d’onde. « Le musicien a raconté au manager toutes ses motivations de parcourir le monde musical et ce, depuis longtemps », se souvient Nisea. Sur ce, un projet est né. Le mois d’octobre 2010, ils ont mis leurs pieds au studio pour enregistrer le premier single. Depuis ce moment, tous les deux n’ont cessé de trouver tous les moyens possibles afin de mettre en phase leur projet. L’année 2012,  Rojo a intégré le groupe en tant que « lead vocalist ». D’après ce qu’a expliqué le manager, « Nisea » illustre l’histoire du christianisme dans le monde entier. Ce groupe est doué dans l’univers du chœur. Ainsi, sa musique renferme un fond très harmonique.
Anatra R.

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

Fil infos

  • Affaire Houcine Arfa - Le mystère demeure entier
  • Laïcité de l’Etat - Hery Rajaonarimampianina perpétue l’infraction
  • Marc Ravalomanana - La persécution continue
  • Changement de gouvernement - Bruit de bottes à la primature
  • Loi sur la Zone économique spéciale - Benjamina Ramanantsoa humilié
  • Taux de pauvreté en baisse - Un ministre paie 9 000 euros pour ses gardes du corps
  • Appel aux services d’Houcine Arfa - Le Président humilie les galonnés malgaches
  • Corruption de haut niveau - Un ex-maire roumain en fuite demande l’asile politique à Madagascar
  • Affaire Houcine Arfa - Trois tentatives de corruption de la Procureure de la République
  • Visas aux frontières - Levée de boucliers contre Ametis

La Une

Editorial

  • L’effondrement !
    L’anéantissement du régime, en place, serait-il proche ? Des signes précurseurs semblent l’annoncer. Essoufflement, fatigues ou sueurs froides, des symptômes réels d’une maladie grave  et qui apparaissent au moindre effort physique. On dirait qu’il ne reste plus au « malade » que quelque temps ! Sous une autre forme, l’édifice du parti au pouvoir, le HVM (Hery vaovaon’ny Madagasikara) dont la « construction » ne datait que de 2013, semble déjà menacé par l’apparition, ici et là, sur la façade principale, des « fissures  béantes ». Pour les spécialistes en bâtiment, l’effondrement de la bâtisse ne serait plus qu’une question de temps à moins que de sérieuses réparations ne soient pas effectuées, surtout en cette période de fortes pluies.

A bout portant

AutoDiff